Le « Digital Era Framework » est un cadre de référence pour l’ère de l’information numérique présenté par Jörn Lengsfeld. Destiné à la science et à la pratique, le concept offre une approche globale pour la classification et l’analyse des phénomènes de « changement numérique », de « numérisation » et de « transformation numérique ».

Le changement numérique s’opère dans un nombre énorme de développements qui se chevauchent. Dans leur interaction, ils provoquent des changements profonds qui transforment fondamentalement les systèmes économiques, sociaux, politiques, culturels et techniques existants dans leur structure et leur logique fonctionnelle. Le changement a l’ampleur d’une « transformation » : il donne à la forme des systèmes une nouvelle configuration.

Compte tenu de la multitude de développements individuels, la condition préalable à toute description, analyse et conception du changement numérique est d’abord d’avoir une vue d’ensemble et de comprendre l’interaction. Pour ce faire, il est nécessaire de systématiser les développements et phénomènes individuels de la numérisation et de les mettre en relation les uns avec les autres.

Le « Digital Era Framework » présente un cadre de référence qui doit permettre de classer des objets, des phénomènes et des processus sur la base de critères pertinents. Le « Digital Era Framework » est basé sur une approche intégrée de l’analyse du changement numérique, dans laquelle l’état d’origine, le changement et l’état final peuvent être représentés dans un schéma uniforme.

Le cadre présenté ici part du point central du passage d’une société industrielle à une société de l’information numérique et se concentre donc sur l’information. Le schéma est basé sur deux moments d’ordre : la forme de la manifestation de l’information d’une part et le type d’application de l’information d’autre part.

Le critère de « manifestation » se concentre sur la manière dont l’information apparaît, sous quelle forme elle prend son existence et sa forme. Ces formes constituent des espaces d’information définissables, appelés ici « sphères ». Quatre sphères peuvent être différenciées : L' »Entisphère », la « Cognisphère » et l' »Infosphère analogue » ainsi que l' »Infosphère numérique » à ajouter par numérisation. Ces deux derniers forment ensemble l' »Infosphère ».

Le deuxième critère est l' »application », qui est l’Utilisation de l’information. L’information peut être utilisée de différentes manières. Le « Digital Era Framework » distingue sept archétypes de l’utilisation, de la modification et de l’impression de l’information, appelés « modes d’application de l’information » : Création, représentation, transmission, exploration, évaluation, décision, action.

Les sphères et les modes créent un cadre de référence bidimensionnel qui permet de classer les phénomènes, objets et événements en 28 catégories. Sur la base de ce cadre, les systèmes et les processus peuvent être étudiés en particulier : En localisant leurs éléments individuels par rapport aux sphères et aux modes, on peut montrer comment cette structure et cette architecture d’interaction se forment et comment cette configuration change à la suite de la numérisation.

Le cadre de référence est un outil d’abstraction. Il sert de modèle d’ordre pour la description, l’ordre et l’analyse de phénomènes individuels, de systèmes entiers et de leur développement. Il constitue donc une base pour établir des explications et des prévisions. En même temps, il sert de base à l’élaboration des stratégies et à leur évaluation.

La présentation du « Cadre de l’ère numérique » vise également à contribuer au développement d’une terminologie technique adéquate en proposant une nomenclature bien fondée basée sur le cadre de référence. Le livre contient donc un glossaire complet avec environ 430 mots-clés.

Comment citer le texte

La définition donnée ci-dessus a été proposée dans le cadre du Digital Era Framework par Dr. Dr. Jörn Lengsfeld. Le texte a été publié pour la première fois dans: Jörn Lengsfeld: Digital Era Framework. Veuillez vous référer à la publication originale si vous voulez citer le texte.