Remarques Préliminaires

Dans la déclaration de protection des données suivante, nous vous informons conformément aux dispositions légales – en particulier le règlement général sur la protection des données (RGPD, texte intégral visible sous l’URL https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:32016R0679 ) – du traitement des données personnelles par le fournisseur du présent site.

Champ d’application

Cette déclaration de protection des données personnelles s’applique aux offres suivantes:

– notre présence en ligne „Dr. Dr. Jörn Lengsfeld“, disponible sur le site Internet https://joernlengsfeld.com .

Tous ces services sont désignés collectivement par le terme « Services ».

Nom et adresse de la personne responsable

Le responsable au sens de le Règlement général sur la protection des données (RGPD) et d’autres lois nationales sur la protection des données des États membres de l’Union européenne ainsi que d’autres réglementations sur la protection des données:


Dr. oec. HSG Dr. phil.
Jörn Lengsfeld
lic. oec. HSG


Frauenbergstraße 33
88339 Bad Waldsee
Bade-Wurtemberg, République fédérale d’Allemagne, Europe


Numéro de téléphone: +49 (0) 7524 5092975
E-Mail: impressum@joernlengsfeld.com
Site Internet: joernlengsfeld.com

Des informations générales sur le traitement des données

1. Étendue du traitement des données à caractère personnel

En principe, nous traitons les données personnelles de nos utilisateurs uniquement dans la mesure où cela est nécessaire pour fournir un site Web fonctionnel ainsi que pour fournir nos contenus et services.

Le traitement des données personnelles de nos utilisateurs a lieu régulièrement seulement après réception d’un consentement de l’utilisateur.

Une exception s’applique dans les cas où le consentement préalable ne peut être obtenu pour des raisons réelles et où le traitement des données est autorisé par la loi.

2. Base juridique du traitement des données à caractère personnel

Dans le cas où nous souhaitons obtenir le consentement de la personne concernée pour le traitement des données personnelles, l’article 6, paragraphe 1, point a, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE sert de base juridique.

Pour le traitement des données à caractère personnel qui sont nécessaires à l’exécution d’un contrat auquel la personne concernée est partie, la base juridique est l’article 6, paragraphe 1, point b, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE sert de base juridique.

Cela s’applique également aux traitements des données nécessaires à l’exécution des mesures précontractuelles.

Si le traitement des données personnelles est nécessaire pour remplir une obligation légale à la personne responsable est soumis, l’article 6 paragraphe 1 point c du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE sert de base legale.

Si le traitement est nécessaire pour protéger un intérêt légitime de notre société ou d’un tiers et si les intérêts, les droits fondamentaux et les libertés fondamentaux de la personne concernée ne l’emportent pas sur le premier intérêt mentionné, l’article 6, paragraphe 1 point f du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE sert de base juridique pour le traitement.

3. L’effacement des données et le temps de stockage

Les données personnelles de la personne concernée seront effacées ou bloquées dès que la finalité de la conservation cessera de s’appliquer.

Les données personnelles peuvent être conservées et traitées plus longtemps si cela a été stipulé par les législateurs européens ou nationaux dans les réglementations de l’UE, dans des lois, des réglementation ou autres dispositions auxquelles la personne responsable est soumise.

Le traitement et le conservation continus sont prévus par la loi dans la mesure où ils sont nécessaires pour remplir une obligation légale ou pour faire valoir, exercer ou défendre des droits légaux.

C’est le cas, par exemple, dans la mesure où une loi, un règlement ou une autre disposition légale impose des obligations de documentation ou de stockage, par exemple celles prescrites par le code de commerce allemand (Handelsgesetzbuch), le code des impôts allemand (Steuergesetzbuch) ou les règlements fiscaux allemand (Abgabenordnung).

Les données personnelles seront également bloquées ou effacées si une période de conservation prescrite par les normes susmentionnées expire, à moins qu’il ne soit nécessaire de conserver les données pour la conclusion ou l’exécution d’un contrat.

Dans le cas où vous avez consenti à une conservation ultérieure conformément l’article 6, paragraphe 1, point a, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE une conservation plus longue peut avoir lieu pour la durée convenue avec vous.

4. Divulgation de données personnelles

Nous ne transmettons des données personnelles à des tiers que sur la base de dispositions légales ou si vous avez donné votre accord dans des cas individuels.
Vous pouvez à tout moment révoquer votre consentement au transfert de vos données personnelles avec effet pour l’avenir.

Dans le cadre des finalités mentionnées ici, les données personnelles peuvent être transmises à des prestataires de services externes à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union européenne (UE), qui sont actifs pour nous et nous soutiennent en particulier dans la fourniture de nos services.

En particulier pour certains processus techniques du traitement des données (comme par exemple l’hébergement web ou l’hébergement de serveurs de messagerie) nous pouvons faire appel à des prestataires de services externes qui reçoivent l’accès à certaines données personnelles afin de fournir ces services.

Ces prestataires de services sont soumis à l’obligation légale de se conformer à toutes les réglementations en matière de protection des données. En outre, ces prestataires de services sont tenus par nous de respecter d’autres spécifications contractuelles en matière de protection des données. Pour ce faire, un contrat est conclu en conformité avec l’article 28, paragraphe 3, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE et le prestataire de services est engagé en tant que « sous-traitant » au sens du règlement.

Les contractants (« sous-traitant ») sont tenus au secret par nous et ne traitent les données personnelles que conformément à nos instructions.

À l’exception de ce qui est expliqué dans la présente déclaration de protection des données, nous ne divulguerons vos données personnels à des tiers sans votre consentement explicite que si nous sommes tenus de le faire en vertu d’une loi, d’un décret législatif ou d’une autre disposition légale obligatoires ou d’une ordonnance officielle ou judiciaire.

5. transmission de données

Nous utilisons le système de codage Secure Socket Layer (SSL) pour fournir notre site Web.
Cependant, nous soulignons expressément que la transmission de données sur Internet (par exemple, lors d’une communication par courrier électronique) peut présenter des failles de sécurité. Une protection complète des données contre l’accès par des tiers peut ne pas être possible.

6. Liens externes (liens vers des sites Web de tiers)

Ce site Web peut contenir des liens vers des sites Web externes qui ne sont pas soumis à la présente déclaration de protection des données. Le BCG n’est pas responsable des pratiques en matière de protection des données personnelles des sites Web de tiers vers lesquels nous proposons des hyperliens. Nous vous encourageons à vous familiariser avec la déclaration de protection des données de ces sites Web avant de leur soumettre toute information.

Mise à disposition du site web et création de fichiers journaux (Logfiles)

1. La description et le champ d’application du traitement des données

Chaque fois que vous visitez notre site Web, notre système recueille automatiquement des données et des informations à partir du système informatique de l’ordinateur appelant.

Les données suivantes sont collectées :
Date et heure de l’accès

En outre, les informations suivantes sur le système informatique d’accès :
L’adresse IP de l’utilisateur (adresse IP)
Le fournisseur de services Internet de l’utilisateur
Informations sur le type et la version du navigateur (internet browser) utilisé
Type d’appareil,
Le système d’exploitation de l’utilisateur
et informations techniques similaires.

Les données sont également stockées dans les fichiers journaux (Logfiles) de notre système.

2. La base juridique du traitement des données

La base juridique pour le stockage temporaire des données et des fichiers journaux (Logfiles) est l’article 6, paragraphe 1, point f du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE.

3. Finalité du traitement des données

Le stockage temporaire de l’adresse IP par le système est nécessaire pour permettre la livraison du site Web à l’ordinateur de l’utilisateur.

Pour cela, l’adresse IP de l’utilisateur doit rester stockée pendant toute la durée de la session.

Les données sont stockées dans des fichiers journaux (Logfiles) afin d’assurer la fonctionnalité du site Web. Ces données sont également utilisées pour optimiser le site Internet et assurer la sécurité de nos systèmes informatiques. Une évaluation des données à des fins de marketing n’a pas lieu dans ce contexte.

Ce sont également les finalités pour lesquelles nous avons un intérêt légitime dans le traitement des données conformément à l’article 6 paragraphe 1 point f du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE.

4. Durée de stockage

Les données seront effacées dès qu’elles ne sont plus nécessaires pour atteindre l’objectif pour lequel elles ont été collectées.

Dans le cas de la collecte de données pour la mise à disposition du site web, c’est le cas lorsque la session respective a pris fin.

Dans le cas où les données sont stockées dans des fichiers journaux (Logfiles), c’est le cas après un jour au plus tard.Un stockage plus long est possible. Dans ce cas, les adresses IP des utilisateurs sont effacées ou anonymisées, de sorte qu’une identification du client accédant n’est plus possible.

5. Possibilité d’opposition et d’élimination

La collecte de données pour la mise à disposition du site Web et le stockage des données dans des fichiers journaux (Logfiles) est absolument nécessaire pour le fonctionnement du site Web.
Par conséquent, il n’y a aucune possibilité d’objection de la part de l’utilisateur.

contact par message électronique (e-mail)

1. La description et le champ d’application du traitement des données

Vous pouvez nous contacter via l’adresse e-mail fournie. Dans ce cas, les données personnelles de l’utilisateur transmises par message électronique (e-mail) seront stockées.
Dans ce contexte, les données ne seront pas transmises à des tiers.
Les données sont utilisées exclusivement pour le traitement de la conversation.

2. La base juridique du traitement des données

Dans le cas où le consentement de l’utilisateur est obtenu, la base juridique pour le traitement des données est l’article 6, paragraphe 1, point a, Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE.

La base juridique du traitement des données transmises par message électronique (e-mail) est l’article 6, paragraphe 1, point f, Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE.

Si l’établissement du contact par formulaire de contact ou par courrier électronique vise à la mise en œuvre de mesures précontractuelles qui ont lieu à votre demande ou, s’il existe déjà une relation contractuelle, pour l’exécution du contrat, la base juridique pour ce traitement de données est l’article 6, paragraphe 1, point b, Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE.

Si le traitement des données personnelles est nécessaire pour remplir une obligation légale à laquelle l’ opérateur du site web est soumis, l’article 6 paragraphe 1 point c du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE sert de base legale.

3. Finalité du traitement des données

Le traitement des données personnelles à partir du masque de saisie nous sert uniquement pour le traitement de l’enquête ainsi qu’en cas de questions de suivi.

Un traitement des données personnelles que vous nous avez transmises est nécessaire pour le traitement de votre demande.

Le traitement des données personnelles d’un contact par message électronique (e-mail) nous sert uniquement pour le traitement de votre demande ainsi qu’en cas de questions de suivi.

En cas de contact par e-mail, cela constitue également l’intérêt légitime nécessaire au traitement des données.

Si l’établissement du contact par formulaire de contact ou par courrier électronique vise à la mise en œuvre de mesures précontractuelles qui ont lieu à votre demande, ou, s’il existe déjà une relation contractuelle, la demande a lieu dans le cadre de l’exécution du contrat, c’est la finalité du traitement des données

4. Durée de stockage

Les données seront effacées dès qu’elles ne sont plus nécessaires pour atteindre l’objectif pour lequel elles ont été collectées.

Pour les données personnelles provenant du masque de saisie du formulaire de contact et celles envoyées par e-mail, c’est – s’il n’y a pas de référence à des mesures précontractuelles ou à une relation contractuelle existante – le cas où la conversation respective avec l’utilisateur a pris fin.

La conversation prend fin lorsqu’on peut déduire des circonstances que les faits en question ont finalement été clarifiés.

Les données personnelles peuvent être conservées plus longtemps si cela a été stipulé par les législateurs européens ou nationaux dans les réglementations de l’UE, dans des lois, des réglementation ou autres dispositions auxquelles la personne responsable est soumise.

Le traitement et le conservation continus sont prévus par la loi dans la mesure où ils sont nécessaires pour remplir une obligation légale ou pour faire valoir, exercer ou défendre des droits légaux.

C’est le cas, par exemple, dans la mesure où une loi, un règlement ou une autre disposition légale impose des obligations de documentation ou de stockage, par exemple celles prescrites par le code de commerce allemand (Handelsgesetzbuch), le code des impôts allemand (Steuergesetzbuch) ou les règlements fiscaux allemand (Abgabenordnung).

Les données personnelles seront également bloquées ou effacées si une période de conservation prescrite par les normes susmentionnées expire, à moins qu’il ne soit nécessaire de conserver les données pour la conclusion ou l’exécution d’un contrat.

Dans le cas où vous avez consenti à une conservation ultérieure conformément l’article 6, paragraphe 1, point a, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE une conservation plus longue peut avoir lieu pour la durée convenue avec vous.

5. Possibilité d’opposition et d’élimination

L’utilisateur a la possibilité de révoquer à tout moment son consentement au traitement des données personnelles.

Si l’utilisateur nous contacte par e-mail, il peut s’opposer à tout moment au stockage de ses données personnelles.
Dans ce cas, la conversation ne peut être poursuivie.

Dans ce cas, toutes les données personnelles stockées au cours de la communication établie par la tentative de contact de l’utilisateur seront effacées, sauf dans les cas où un traitement et un stockage continus sont prévus par la loi afin de remplir une obligation légale ou pour faire valoir, exercer ou défendre des droits légaux.

Contact par lettre

1. La description et le champ d’application du traitement des données

Si vous nous écrivez une lettre, le document, les données que vous nous avez transmises (par exemple : nom, prénom, adresse) et les informations contenues dans la lettre (le cas échéant, les données personnelles que vous nous avez transmises) seront traitées, stockées et, le cas échéant, stockées afin d’établir le contact et traiter votre demande.

2. La base juridique du traitement des données

La base juridique du traitement des données personnelles des utilisateurs est l’article 6, paragraphe 1, point f, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE sert de base juridique.

Si le contact par lettre que vous avez initié vise à mettre en œuvre des mesures précontractuelles ou est lié à un contrat auquel la personne concernée est partie, l’article 6, paragraphe 1, point b du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE sert de base juridique.

3. Finalité du traitement des données

Le traitement des données personnelles d’un contact par lettre nous sert uniquement pour le traitement de votre demande ainsi qu’en cas de questions de suivi.
En cas de contact par lettre, cela constitue également l’intérêt légitime nécessaire au traitement des données.

Si l’établissement du contact par lettre vise à la mise en œuvre de mesures précontractuelles qui ont lieu à votre demande, ou, s’il existe déjà une relation contractuelle, la demande a lieu dans le cadre de l’exécution du contrat, c’est la finalité du traitement des données.

4. Durée de stockage

Les données personnelles de la personne concernée seront effacées ou bloquées dès que la finalité de la conservation cessera de s’appliquer.

Les données personnelles peuvent être conservées et traitées plus longtemps si cela a été stipulé par les législateurs européens ou nationaux dans les réglementations de l’UE, dans des lois, des réglementation ou autres dispositions auxquelles la personne responsable est soumise.

Le traitement et le conservation continus sont prévus par la loi dans la mesure où ils sont nécessaires pour remplir une obligation légale ou pour faire valoir, exercer ou défendre des droits légaux.

C’est le cas, par exemple, dans la mesure où une loi, un règlement ou une autre disposition légale impose des obligations de documentation ou de stockage, par exemple celles prescrites par le code de commerce allemand (Handelsgesetzbuch), le code des impôts allemand (Steuergesetzbuch) ou les règlements fiscaux allemand (Abgabenordnung).

Les données personnelles seront également bloquées ou effacées si une période de conservation prescrite par les normes susmentionnées expire, à moins qu’il ne soit nécessaire de conserver les données pour la conclusion ou l’exécution d’un contrat.

Dans le cas où vous avez consenti à une conservation ultérieure conformément l’article 6, paragraphe 1, point a, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE une conservation plus longue peut avoir lieu pour la durée convenue avec vous.

5. Possibilité d’opposition et d’élimination

L’utilisateur a la possibilité de révoquer à tout moment son consentement au traitement des données personnelles.

Si l’utilisateur nous contacte par lettre, il peut s’opposer à tout moment au stockage de ses données personnelles.

Dans ce cas, la conversation ne peut être poursuivie.

Dans ce cas, toutes les données personnelles stockées au cours de la communication établie par la tentative de contact de l’utilisateur seront effacées, sauf dans les cas où un traitement et un stockage continus sont prévus par la loi afin de remplir une obligation légale ou pour faire valoir, exercer ou défendre des droits légaux.

Analyse Web par Matomo (anciennement PIWIK)

1. La description et le champ d’application du traitement des données

Sur notre site web, nous utilisons l’outil logiciel open source Matomo (anciennement PIWIK) pour analyser le comportement de navigation de nos utilisateurs.
Dans le cadre de notre analyse web, aucun cookie n’est placé sur l’ordinateur de l’utilisateur.
En cas d’accès à certaines pages de notre site Web, les données suivantes sont enregistrées :
(1) Deux octets de l’adresse IP du système d’appel de l’utilisateur.
(2) Le site Web consulté
(3) Le site Web à partir duquel l’utilisateur a accédé au site Web consulté (référent).
(4) Les sous-pages auxquelles on accède à partir du site Web consulté.
(5) Le temps passé sur le site web
(6) La fréquence d’accès au site Web.
(7) Quelques informations du système informatique d’accès (type de navigateur, version du navigateur, type d’appareil, système d’exploitation, résolution de l’écran)
(8) La date et l’heure de l’accès
(9) L’emplacement présumé (en particulier le pays) sous lequel l’accès prend forme, l’hypothèse étant fondée sur les données collectées.

Le logiciel fonctionne exclusivement sur les serveurs de notre site Web.
Les données personnelles des utilisateurs sont uniquement stockées à cet endroit.

2. La base juridique du traitement des données

La base juridique du traitement des données personnelles des utilisateurs est l’article 6, paragraphe 1, point f, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE sert de base juridique.

3. Finalité du traitement des données

Le traitement des données personnelles des utilisateurs nous permet d’analyser le comportement de navigation de nos utilisateurs.

En analysant les données collectées, nous sommes en mesure de compiler des informations sur l’utilisation des différents composants de notre site Web.

Cela nous aide à améliorer continuellement notre site Web et sa convivialité.

Ce sont également les finalités pour lesquelles nous avons un intérêt légitime dans le traitement des données conformément à l’article 6 paragraphe 1 point f du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE.

En anonymisant l’adresse IP, l’intérêt des utilisateurs à protéger leurs données personnelles est suffisamment pris en compte.

4. Durée de stockage

Les données seront effacées dès qu’elles ne sont plus nécessaires à notre enregistrement.
Dans notre cas, c’est le cas après 12 mois.

5. Possibilité d’opposition et d’élimination

Si vous n’êtes pas d’accord avec l’enregistrement et l’évaluation totalement anonymes de ces données lors de votre visite, vous pouvez vous opposer à leur enregistrement et à leur utilisation à tout moment en cliquant sur le lien suivant.

Nous offrons à nos utilisateurs sur notre site Web la possibilité de se retirer de la procédure d’analyse.

Pour ce faire, vous devez suivre le lien correspondant.

De cette façon, un autre cookie (« opt-out cookie ») est placé sur votre système, qui signale à notre système de ne pas stocker les données de l’utilisateur.
Si l’utilisateur supprime ce cookie (« opt-out cookie ») de son propre système entre-temps, il doit réinitialiser le cookie opt-out.

Relations contractuelles

1. La description et le champ d’application du traitement des données

Nous traitons les données personnelles pour l’exécution d’un contrat auquel la personne concernée est partie,ou pour l’exécution de mesures précontractuelles prises à la demande de la personne concernée.

Pour l’initiation, l’établissement et la mise en œuvre d’une telle relation contractuelle, il est nécessaire de fournir les données personnelles des parties contractantes. Si vous ne fournissez pas vos données personnelles, il se peut qu’il ne soit pas possible d’établir et de mettre en œuvre la relation contractuelle.

Les données personnelles pertinentes du partenaire contractuel peuvent être :
– Salutation, prénom, nom, prénom, titre, profession, poste,
– Adresse,
– Numéro de téléphone (fixe et/ou mobile)
– Adresse électronique,
– Numéros de compte et/ou numéros de carte de crédit.

Pendant l’exécution du contrat (par exemple dans les courriers électroniques, les lettres, les factures ou les opérations de paiement), d’autres données contractuelles peuvent s’accumuler sans lesquelles l’exécution du contrat serait impossible.

2. La base juridique du traitement des données

La base juridique du traitement des données personnelle est l’article 6, paragraphe 1, point b, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE.
Dans le cas où nous souhaitons obtenir le consentement de la personne concernée pour le traitement des données personnelles, l’article 6, paragraphe 1, point a, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE sert de base juridique.
Si le traitement des données personnelles est nécessaire pour remplir une obligation légale à laquelle l’ opérateur du site web est soumis, l’article 6 paragraphe 1 point c du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE sert de base legale.

3. Finalité du traitement des données

Le traitement des données personnelles est nécessaire pour l’exécution d’un contrat auquel la personne concernée est partie,ou pour l’exécution de mesures précontractuelles prises à la demande de la personne concernée.

4. Durée de stockage

Les données personnelles collectées dans le cadre de l’exécution de mesures précontractuelles ou de l’exécution d’une relation contractuelle sont stockées pendant toute la durée des mesures précontractuelles ou de la relation contractuelle, puis effacées, sauf si au moins l’une des conditions suivantes est remplie, ce qui rend nécessaire une conservation plus longue.

Les données personnelles peuvent être conservées plus longtemps si cela a été stipulé par les législateurs européens ou nationaux dans les réglementations de l’UE, dans des lois, des réglementation ou autres dispositions auxquelles la personne responsable est soumise.

Les données personnelles seront également bloquées ou effacées si une période de conservation prescrite par les normes susmentionnées expire, à moins qu’il ne soit nécessaire de conserver les données pour la conclusion ou l’exécution d’un contrat.

Dans le cas où vous avez consenti à une conservation ultérieure conformément l’article 6, paragraphe 1, point a, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE une conservation plus longue peut avoir lieu pour la durée convenue avec vous.

5. Possibilité d’opposition et d’élimination

Si vous ne fournissez pas vos données personnelles, la mise en œuvre de mesures précontractuelles et l’établissement et la mise en œuvre de la relation contractuelle peuvent ne pas être possibles.

Le consentement donné au traitement des données personnelles peut être révoqué à tout moment. La révocation n’est effective que pour l’avenir.

Dans la mesure où le traitement des données personnelles est nécessaire pour remplir une obligation légale à laquelle le responsable du traitement est soumis (comme les obligations légales en matière de documentation et de conservation) ou pour faire valoir, exercer ou défendre des droits légaux, il n’y a aucune possibilité d’objection de la part de la personne concernée.

Droits de la personne concernée

Si des données personnelles concernant votre personne sont traitées, vous êtes concerné au sens de le Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE et vous avez les droits suivants à l’égard du responsable :
– Droit d’accès de la personne concernée (Article 15 RGPD)
– Droit de rectification (Article 16 RGPD)
– Droit à l’effacement («droit à l’oubli») (Article 17 RGPD)
– Droit à la limitation du traitement (Article 18 RGPD)
– Droit d’opposition (Article 22 RGPD)
– Droit à la portabilité des données (Article 20 RGPD)
– Droit à l’information en vertu de l’article 19 RGPD
– Droit de révoquer la déclaration de consentement (l’article 13 RGPD)
Les restrictions selon les § 34 et § 35 de la loi fédérale allemande sur la protection des données („Bundesdatenschutzgesetz“ BDSG) s’appliquent au droit d’accès de la personne concernée et au droit à l’effacement («droit à l’oubli»).
En outre, il existe un droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (Article 77 RGPD en liaison avec le § 19 Bundesdatenschutzgesetz BDSG).

Droit d’accès de la personne concernée (Article 15 RGPD)

1. La personne concernée a le droit d’obtenir du responsable du traitement la confirmation que des données à caractère personnel la concernant sont ou ne sont pas traitées et, lorsqu’elles le sont, l’accès auxdites données à caractère personnel ainsi que les informations suivantes:
a) les finalités du traitement;
b) les catégories de données à caractère personnel concernées;
c) les destinataires ou catégories de destinataires auxquels les données à caractère personnel ont été ou seront communiquées, en particulier les destinataires qui sont établis dans des pays tiers ou les organisations internationales;
d) lorsque cela est possible, la durée de conservation des données à caractère personnel envisagée ou, lorsque ce n’est pas possible, les critères utilisés pour déterminer cette durée;
e) l’existence du droit de demander au responsable du traitement la rectification ou l’effacement de données à caractère personnel, ou une limitation du traitement des données à caractère personnel relatives à la personne concernée, ou du droit de s’opposer à ce traitement;
f) le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle;
g) lorsque les données à caractère personnel ne sont pas collectées auprès de la personne concernée, toute information disponible quant à leur source;
h) l’existence d’une prise de décision automatisée, y compris un profilage, visée à l’article 22, paragraphes 1 et 4, et, au moins en pareils cas, des informations utiles concernant la logique sous-jacente, ainsi que l’importance et les conséquences prévues de ce traitement pour la personne concernée.
2. Lorsque les données à caractère personnel sont transférées vers un pays tiers ou à une organisation internationale, la personne concernée a le droit d’être informée des garanties appropriées, en vertu de l’article 46, en ce qui concerne ce transfert.

Droit de rectification (Article 16 RGPD)

La personne concernée a le droit d’obtenir du responsable du traitement, dans les meilleurs délais, la rectification des données à caractère personnel la concernant qui sont inexactes. Compte tenu des finalités du traitement, la personne concernée a le droit d’obtenir que les données à caractère personnel incomplètes soient complétées, y compris en fournissant une déclaration complémentaire.

Droit à l’effacement («droit à l’oubli») (Article 17 RGPD)

1. La personne concernée a le droit d’obtenir du responsable du traitement l’effacement, dans les meilleurs délais, de données à caractère personnel la concernant et le responsable du traitement a l’obligation d’effacer ces données à caractère personnel dans les meilleurs délais, lorsque l’un des motifs suivants s’applique:
a) les données à caractère personnel ne sont plus nécessaires au regard des finalités pour lesquelles elles ont été collectées ou traitées d’une autre manière;
b) la personne concernée retire le consentement sur lequel est fondé le traitement, conformément à l’article 6, paragraphe 1, point a), ou à l’article 9, paragraphe 2, point a), et il n’existe pas d’autre fondement juridique au traitement;
c) la personne concernée s’oppose au traitement en vertu de l’article 21, paragraphe 1, et il n’existe pas de motif légitime impérieux pour le traitement, ou la personne concernée s’oppose au traitement en vertu de l’article 21, paragraphe 2;
d) les données à caractère personnel ont fait l’objet d’un traitement illicite;
e) les données à caractère personnel doivent être effacées pour respecter une obligation légale qui est prévue par le droit de l’Union ou par le droit de l’État membre auquel le responsable du traitement est soumis;
f) les données à caractère personnel ont été collectées dans le cadre de l’offre de services de la société de l’information visée à l’article 8, paragraphe 1.
2. Lorsqu’il a rendu publiques les données à caractère personnel et qu’il est tenu de les effacer en vertu du paragraphe 1, le responsable du traitement, compte tenu des technologies disponibles et des coûts de mise en œuvre, prend des mesures raisonnables, y compris d’ordre technique, pour informer les responsables du traitement qui traitent ces données à caractère personnel que la personne concernée a demandé l’effacement par ces responsables du traitement de tout lien vers ces données à caractère personnel, ou de toute copie ou reproduction de celles-ci.
3. Les paragraphes 1 et 2 ne s’appliquent pas dans la mesure où ce traitement est nécessaire:
a) à l’exercice du droit à la liberté d’expression et d’information;
b) pour respecter une obligation légale qui requiert le traitement prévue par le droit de l’Union ou par le droit de l’État membre auquel le responsable du traitement est soumis, ou pour exécuter une mission d’intérêt public ou relevant de l’exercice de l’autorité publique dont est investi le responsable du traitement;
c) pour des motifs d’intérêt public dans le domaine de la santé publique, conformément à l’article 9, paragraphe 2, points h) et i), ainsi qu’à l’article 9, paragraphe 3;
d) à des fins archivistiques dans l’intérêt public, à des fins de recherche scientifique ou historique ou à des fins statistiques conformément à l’article 89, paragraphe 1, dans la mesure où le droit visé au paragraphe 1 est susceptible de rendre impossible ou de compromettre gravement la réalisation des objectifs dudit traitement; ou
e) à la constatation, à l’exercice ou à la défense de droits en justice.

Droit à la limitation du traitement (Article 18 RGPD)

1. La personne concernée a le droit d’obtenir du responsable du traitement la limitation du traitement lorsque l’un des éléments suivants s’applique:
a) l’exactitude des données à caractère personnel est contestée par la personne concernée, pendant une durée permettant au responsable du traitement de vérifier l’exactitude des données à caractère personnel;
b) le traitement est illicite et la personne concernée s’oppose à leur effacement et exige à la place la limitation de leur utilisation;
c) le responsable du traitement n’a plus besoin des données à caractère personnel aux fins du traitement mais celles-ci sont encore nécessaires à la personne concernée pour la constatation, l’exercice ou la défense de droits en justice;
d) la personne concernée s’est opposée au traitement en vertu de l’article 21, paragraphe 1, pendant la vérification portant sur le point de savoir si les motifs légitimes poursuivis par le responsable du traitement prévalent sur ceux de la personne concernée.
2. Lorsque le traitement a été limité en vertu du paragraphe 1, ces données à caractère personnel ne peuvent, à l’exception de la conservation, être traitées qu’avec le consentement de la personne concernée, ou pour la constatation, l’exercice ou la défense de droits en justice, ou pour la protection des droits d’une autre personne physique ou morale, ou encore pour des motifs importants d’intérêt public de l’Union ou d’un État membre.
3. Une personne concernée qui a obtenu la limitation du traitement en vertu du paragraphe 1 est informée par le responsable du traitement avant que la limitation du traitement ne soit levée.

Droit à l’information en vertu de l’article 19 RGPD

(Obligation de notification en ce qui concerne la rectification ou l’effacement de données à caractère personnel ou la limitation du traitement.)
Le responsable du traitement notifie à chaque destinataire auquel les données à caractère personnel ont été communiquées toute rectification ou tout effacement de données à caractère personnel ou toute limitation du traitement effectué conformément à l’article 16, à l’article 17, paragraphe 1, et à l’article 18, à moins qu’une telle communication se révèle impossible ou exige des efforts disproportionnés.
Le responsable du traitement fournit à la personne concernée des informations sur ces destinataires si celle-ci en fait la demande.

Droit à la portabilité des données (Article 20 RGPD)

1. Les personnes concernées ont le droit de recevoir les données à caractère personnel les concernant qu’elles ont fournies à un responsable du traitement, dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine, et ont le droit de transmettre ces données à un autre responsable du traitement sans que le responsable du traitement auquel les données à caractère personnel ont été communiquées y fasse obstacle, lorsque:
a) le traitement est fondé sur le consentement en application de l’article 6, paragraphe 1, point a), ou de l’article 9, paragraphe 2, point a), ou sur un contrat en application de l’article 6, paragraphe 1, point b); et
b) le traitement est effectué à l’aide de procédés automatisés.
2. Lorsque la personne concernée exerce son droit à la portabilité des données en application du paragraphe 1, elle a le droit d’obtenir que les données à caractère personnel soient transmises directement d’un responsable du traitement à un autre, lorsque cela est techniquement possible.
3. L’exercice du droit, visé au paragraphe 1 du présent article s’entend sans préjudice de l’article 17. Ce droit ne s’applique pas au traitement nécessaire à l’exécution d’une mission d’intérêt public ou relevant de l’exercice de l’autorité publique dont est investi le responsable du traitement.
4. Le droit visé au paragraphe 1 ne porte pas atteinte aux droits et libertés de tiers.

Droit d’opposition (Article 22 RGPD)

1. La personne concernée a le droit de s’opposer à tout moment, pour des raisons tenant à sa situation particulière, à un traitement des données à caractère personnel la concernant fondé sur l’article 6, paragraphe 1, point e) ou f), y compris un profilage fondé sur ces dispositions. Le responsable du traitement ne traite plus les données à caractère personnel, à moins qu’il ne démontre qu’il existe des motifs légitimes et impérieux pour le traitement qui prévalent sur les intérêts et les droits et libertés de la personne concernée, ou pour la constatation, l’exercice ou la défense de droits en justice.
2. Lorsque les données à caractère personnel sont traitées à des fins de prospection, la personne concernée a le droit de s’opposer à tout moment au traitement des données à caractère personnel la concernant à de telles fins de prospection, y compris au profilage dans la mesure où il est lié à une telle prospection.
3. Lorsque la personne concernée s’oppose au traitement à des fins de prospection, les données à caractère personnel ne sont plus traitées à ces fins.
4. Au plus tard au moment de la première communication avec la personne concernée, le droit visé aux paragraphes 1 et 2 est explicitement porté à l’attention de la personne concernée et est présenté clairement et séparément de toute autre information.
5. Dans le cadre de l’utilisation de services de la société de l’information, et nonobstant la directive 2002/58/CE, la personne concernée peut exercer son droit d’opposition à l’aide de procédés automatisés utilisant des spécifications techniques.

Droit de révoquer la déclaration de consentement (l’article 13 RGPD)

Vous avez le droit de révoquer à tout moment votre déclaration de consentement à la protection des données. La révocation du consentement n’affecte pas la légalité du traitement effectué sur la base du consentement jusqu’à la révocation.

Décision individuelle automatisée, y compris le profilage (Article 22 RGPD)

1. La personne concernée a le droit de ne pas faire l’objet d’une décision fondée exclusivement sur un traitement automatisé, y compris le profilage, produisant des effets juridiques la concernant ou l’affectant de manière significative de façon similaire.
2. Le paragraphe 1 ne s’applique pas lorsque la décision:
a) est nécessaire à la conclusion ou à l’exécution d’un contrat entre la personne concernée et un responsable du traitement;
b) est autorisée par le droit de l’Union ou le droit de l’État membre auquel le responsable du traitement est soumis et qui prévoit également des mesures appropriées pour la sauvegarde des droits et libertés et des intérêts légitimes de la personne concernée; ou
c) est fondée sur le consentement explicite de la personne concernée.
3. Dans les cas visés au paragraphe 2, points a) et c), le responsable du traitement met en œuvre des mesures appropriées pour la sauvegarde des droits et libertés et des intérêts légitimes de la personne concernée, au moins du droit de la personne concernée d’obtenir une intervention humaine de la part du responsable du traitement, d’exprimer son point de vue et de contester la décision.
4. Les décisions visées au paragraphe 2 ne peuvent être fondées sur les catégories particulières de données à caractère personnel visées à l’article 9, paragraphe 1, à moins que l’article 9, paragraphe 2, point a) ou g), ne s’applique et que des mesures appropriées pour la sauvegarde des droits et libertés et des intérêts légitimes de la personne concernée ne soient en place.

Droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (Article 77 RGPD)

1. Sans préjudice de tout autre recours administratif ou juridictionnel, toute personne concernée a le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle, en particulier dans l’État membre dans lequel se trouve sa résidence habituelle, son lieu de travail ou le lieu où la violation aurait été commise, si elle considère que le traitement de données à caractère personnel la concernant constitue une violation du présent règlement.
2. L’autorité de contrôle auprès de laquelle la réclamation a été introduite informe l’auteur de la réclamation de l’état d’avancement et de l’issue de la réclamation, y compris de la possibilité d’un recours juridictionnel en vertu de l’article 78.

Divulgation de données personnelles

Nous ne transmettons des données personnelles à des tiers que sur la base de dispositions légales ou si vous avez donné votre accord dans des cas individuels.

Vous pouvez à tout moment révoquer votre consentement au transfert de vos données personnelles avec effet pour l’avenir.

Dans le cadre des finalités mentionnées ici, les données personnelles sont transmises à des prestataires de services externes à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union européenne (UE), qui sont actifs pour nous et nous soutiennent en particulier dans la fourniture de nos services.
En particulier pour certains processus techniques du traitement des données, comme par exemple l’hébergement web ou l’hébergement de serveurs de messagerie, nous faisons appel à des prestataires de services externes qui reçoivent l’accès à certaines données personnelles afin de fournir ces services.

Ces prestataires de services sont soumis à l’obligation légale de se conformer à toutes les réglementations en matière de protection des données. En outre, ces prestataires de services sont tenus par nous de respecter d’autres spécifications contractuelles en matière de protection des données. Pour ce faire, un contrat est conclu en conformité avec l’article 28, paragraphe 3, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE et le prestataire de services est engagé en tant que « sous-traitant » au sens du règlement.

Les contractants (« sous-traitant ») sont tenus au secret par nous et ne traitent les données personnelles que conformément à nos instructions.

À l’exception de ce qui est expliqué dans la présente déclaration de protection des données, nous ne divulguerons vos données personnels à des tiers sans votre consentement explicite que si nous sommes tenus de le faire en vertu d’une loi, d’un décret législatif ou d’une autre disposition légale obligatoires ou d’une ordonnance officielle ou judiciaire.

Statut de la déclaration de protection des données

Cette déclaration de protection des données est actuellement en vigueur et a le statut de août 2018.

En raison du développement ultérieur de notre site Web ou en raison d’exigences légales ou officielles modifiées, il peut s’avérer nécessaire de modifier cette déclaration de protection des données.

La déclaration de protection des données peut être modifiée à tout moment.
Vous pouvez à tout moment consulter et imprimer la déclaration de protection des données en vigueur sur le site Internet www.joernlengsfeld.com/fr/ datenschutz